Agression de Mame Diarra Thiam alias Lissa: ses agresseurs ont pris deux ans de prison ferme

660

Kalidou Ba, Ousmane Diallo et Babacar Kandji ne sont vraiment pas galants. Ayant rencontré la ravissante Mame Diarra Thiam alias Lissa de la série «Un café avec…», ils n’ont rien trouvé de mieux à faire avec elle que de lui piquer son téléphone portable. Cette dernière, craignant qu’on lui fasse du mal, leur donne aussi bien l’Iphone 6 que la clé de son véhicule. Parti avec l’Iphone 6, ils l’ont bazardé à 137.000 francs seulement. Ils ont pris 2 ans de détention ferme vendredi dernier.

Déclarés coupables des infractions de vol commis la nuit et en réunion au préjudice de Mame Diarra Thiam alias Lissa de la série « Un café avec…», Kalidou Ba et ses co-inculpés Ousmane Diallo et Babacar Kandji ont pris 2 ans d’emprisonnement ferme. Les faits remontent au 14 février dernier. Mame Diarra Thiam revenait du marché Castors aux environs de 20 heures, accompagnée d’une petite fille. C’est lorsqu’elle sécurisait sa voiture garée à côté du terrain de foot pour aller récupérer ce qu’elle avait oublié dans le marché que Kalidou Ba est sorti de nulle part et lui ordonne, sous la menace, de lui remettre son téléphone portable de marque Iphone 6. Prise de panique, la belle Lissa lui non seulement remis le téléphone, mais aussi les clés du véhicule. Mais les agresseurs n’ont pas pris la voiture.
Grâce à la perspicacité de la police, Kalidou Ba, Ousmane Diallo et Babacar Kandji ont été arrêtés et placés en détention provisoire.

Ils bazardent le Iphone 6 à… 137.000 fcfa

Durant leur procès, Lissa a pointé un doigt accusateur sur Kalidou Bâ qu’elle a formellement reconnu, mais curieusement c’est Babacar Kandji qui a pris sur lui les faits de vol en dédouanant ses co-prévenus. «C’est moi seul qui ai subtilisé le portable. Ces deux-là n’y sont pour rien. Au moment du vol, je n’étais pas avec eux. Elle était accompagnée d’une autre personne et quand je lui ai demandé le portable, elle me l’a jeté avec les clés de sa voiture», a dit Babacar Kandji. Poursuivant dans ses aveux, il déclare : «j’ai montré à Ousmane et Babacar le téléphone et ils m’ont fait savoir que c’était un IPhone mais il était codé. Je l’ai vendu à 137.000 francs Cfa à Thiaroye à un dénommé Galasse».
Leur stratégie mûrement réfléchie, Ousmane Diallo et Kalidou Ba sautent sur l’occasion et se dédouanent complètement du vol en désignant Boubacar Kandji comme étant l’unique auteur.

Lissa Thiam: «J’ai crié après pour qu’on me vienne en aide, en vain»

Malheureusement pour eux, la victime Mame Diarra Thiam a campé sur sa position en incriminant Kalidou Ba, qu’elle affirme reconnaitre depuis le jour de l’incident. «Je reconnais bien mon agresseur et c’est Kalidou. Je n’ai pas oublié son visage. Ce jour-là, il était 20 heures et je revenais du marché Castors. Ayant oublié quelque chose dans le marché, j’ai sécurisé mon véhicule que j’avais garé aux alentours du terrain pour aller le récupérer. C’est à ce moment-là qu’il s’est présenté devant moi, cigarette à la bouche, avec une mine qui fait fuir, me criant de lui remettre mon téléphone. Paniquée, je lui ai jeté le portable avec les clés de ma voiture», a-t-elle expliqué.
La ravissante Lissa de poursuivre : «Une fois de plus, je le confirme, c’est Kalidou et il était seul quand il me prenait le portable. J’ai crié après pour qu’on me vienne en aide, en vain», conclut-elle.
Me Idrissa Sakho, avocat de la plaignante, certifie que les prévenus sont de mauvaise foi. Selon lui, au moment où Kalidou Ba dérobait le portable, Babacar Kandji et Ousmane Diallo n’étaient pas loin. Le conseil de Lissa estime que le fait que ce soit la nuit, à 20h, est une circonstance aggravante. Aussi, sollicite-t-il qu’ils soient déclarés coupables. En ce qui concerne la répression, la robe noire se réfère à la peine requise par le procureur.
Pour sa part, le ministère public n’a pas tremblé. Vu la gravité de l’accusation, le représentant de la société a requis 2 ans de prison dont 6 mois ferme.
Mais l’avocat de la défense a balayé d’un revers de main l’association de malfaiteurs imputée à ses clients par le parquet. Selon lui, il n’y a pas de témoin et la partie civile ne reconnait que Kalidou Ba pour ce vol et non Ousmane Diallo et Babacar Kandji. De ce fait, c’est à Kalidou Ba qu’on devrait imputer ce larcin. En définitive, la robe noire souhaite une disqualification du vol commis en réunion en vol simple et de relaxer les autres au bénéfice du doute. Au final, les trois prévenus sont déclarés coupables et condamnés à 2 ans de prison ferme par le juge.

 

dakarbuzz