Découvrez les salaires des Présidents africains.

657

Avez- vous une idée des salaires des présidents africains? Comparés aux ministres et directeurs de société dans la plupart des pays africains, il est très difficile d’avoir une idée sur le salaire d’un Président de la République en Afrique.

Grâce à la technologie, l’accès aux informations ne pose plus tellement de difficultés. Et le journal panafricain Jeune Afrique dans une grande enquête, a crevé l’abcès. Qui est le mieux payé ? Le plus avantagé ? Le mieux loti ? Jeune Afrique donne des réponses avec sa carte interactive. Même certains pays dits les plus opaques, le salaire de leurs dirigeants, est connu. C’est le cas par exemple des pays comme le Soudan, la Gambie, l’Érythrée.

Selon Jeune Afrique, officiellement, l’actuel président sud africain est le dirigeant le mieux payé. La rémunération du président  Jacob Zuma, tourne autour de 19 765 euros. Et parmi les présidents, c’est Paul Biya du Cameroun qui perçoit ce qu’il convient de qualifier le plus «petit» salaire. Il est payé  à  200 euros, (il n’y a pas d’erreur, c’est bien 200 euros par mois), pour son mandat de président.

Comparativement aux dirigeants des pays comme les Etats Unis d’Amérique, où le président américain Barack Obama  percevait  un salaire mensuel de 24 264 euros par mois. Son homologue français, François Hollande touche 13 764 euros par mois. Le Russe, Vladimir Poutine, 7 460 euros.

Avant le coup d’Etat au Mali, le chef de l’État malien percevait 5 335 euros par mois, et avait droit à 4 000 euros d’indemnité mensuelle forfaitaire. Joseph Kabila de la RDC gagne 4000 euros. Sans compter les indemnités, primes et autres prises en charge de frais personnels. Uhuru Kenyatta-Chef de l’État du Kenya gagne 9 756 euros par mois. Selon meusalario.org, le président angolais touche 3 617 euros par mois.

Quant à Muhammadu Buhari du Nigeria, son porte-parole révèle qu’il touche 2 600 euros par mois. Le président guinéen, Alpha Condé touche pour sa part 1 696 euros, selon Jeune Afrique. Alassane Ouattara, pour sa part est payé à 7 300 euros, le mois. Ellen Johnson Sirleaf, a un salaire de 5 470 euros. Et Macky Sall, est payé à 1 145 euros selon l’As.

Robert Mugabe du Zimbabwe, sans les indemnités qui ne sont pas dévoilées, gravite autour de 1 284 euros. Ali Bongo, touche lui 4 573 euros le mois.

« D’après nos résultats, la grande majorité des dirigeants africains sont payés entre 2 500 et 8 000 euros par mois. À ces chiffres s’ajoutent bien évidemment diverses indemnités mensuelles et de nombreux avantages liés à la fonction, qui selon les pays, sont plus ou moins secrets », renseigne notre source.

Certains pays de la bande sahélienne (Mauritanie, Niger, Tchad…) s’illustrent également par leur opacité. »

Et le journal de préciser:  » Notre enquête, basée sur les sources de la rédaction de Jeune Afrique mais aussi sur des articles de presse locaux, ne prétend pas être exhaustive. Elle sera mise à jour régulièrement selon les réactions que cette carte ne manquera pas de susciter »

afrikmag