IDRIS ELBA RACONTE LES ATTAQUES RACISTES DONT IL A ÉTÉ VICTIME DURANT SON ENFANCE

Lors d’une interview accordée au Daily Telegraph, Idris Elba raconte les attaques racistes dont il a été victime plus jeune.

Idris Elba est né à Hackney, dans l’est de la capitale britannique, un quartier assez métissé. Sa famille et lui vont ensuite déménager à West Harn, un quartier toujours situé dans l’Est de Londres mais où la population noire était minoritaire. C’est dans ce quartier qu’Idris Elba a été la cible d’attaques racistes.

« Mon école, Trinity, était juste derrière Barking Road, où les soutiens du National Front (parti d’extrême droite britannique) partaient de là pour aller voir les matchs de foot à West Ham (l’un des clubs de football de Londres). Ils passaient devant notre école et si on montait dans ce bus un jour de match… Mec, si vous étiez Indien ou Noir, c’était pour vous. On nous jetait des œufs et toutes sortes de choses », a-t-il confié.

« J’avais été épargné des tensions raciales, mais quand nous avons déménagé je les ai prises en pleine tête. C’était la zone du National Front et il n’y avait pas de noirs. Je me souviens qu’on m’appelait « sale noir » quand je marchais dans la rue.», a-t-il ajouté.

Pour sa nouvelle série « Guerrilla », l’acteur s’est inspiré de son expérience. La série raconte la montée des mouvements civiques noirs au Royaume-Uni au début des années 70. Elle a été créée par John Ridley, le scénariste de 12 Years A Slave, et sera dans un premier temps diffusée sur Sky Atlantic au Royaume-Uni.

Negronews