Les légendes de la musique africaine

402

Leurs mélodies ont résonné dans les foyers et discothèques du monde entier. Explorant des univers musicaux différents, du Jazz à la Rumba, de l’Afrobeat au morna cap-verdien, de la musique traditionnelle au mbalax, ils ont popularisé une musique marquée du sceau de l’Afrique. Pionniers, ils ont chacun à leur manière contribué à faire entrer le continent dans des cercles a priori fermés et ont conquis les cœurs, indifféremment des frontières culturelles. Un exploit qui rappelle que la musique est fondamentalement universelle. Retour sur dix légendes africaines qui ont fait de leur talent musical un facteur de rayonnement sur la scène internationale.

1-Manu Dibango, le « Grand Frère »

2-Miriam Makeba, la « Mama Afrika »

3-Salif Keita, la grande voix mandingue

4-Franco Luambo, le grand maitre de la rumba congolaise

Né le 6 juillet 1938 à Sona-Bata dans la région du Bas-Zaire, François Luambo Luanzo Makiadi a fait sensation dès l’age de 12 ans dans la bande de Dewayon. Chanteur et musicien, il reste à ce jour le plus prolifique des compositeurs congolais.

5-Fela Kuti, « the Black President »

Fela Prentice Anikulapo Kuti est sans contexte le monstre sacré de l’Afrobeat. Un concept qu’il a inventé et qui est une fusion des éléments afro-américains du funk, du Jazz, de la musique d’Afrique occidentale, de la musique traditionnelle nigériane et des rythmes yorubas. Mort le 2 août 1997 à Lagos, le chanteur, saxophoniste et chef d’orchestre est le fondateur de l’organisation République de Kalakuta au Nigéria.

6-Angélique Kidjo, la show woman béninoise

7-Cesaria Evora, la « Diva aux pieds nus »

8-Youssou N’dour, le « Roi du Mbalax »

9-Oum Kalsoum, l’ « Astre d’Orient »

Née le 30 décembre 1898, Oum Kalthoum Ibrahim al-Sayyid al-Beltagui est une chanteuse, musicienne et actrice égyptienne considérée comme la plus grande chanteuse du monde arabe.

10- Lokua Kanza

ecceafrica.com

PARTAGER