L’huile de baobab: une richesse Made In Africa

303

Aromazone, Pharmacie et compagnie… Chaque mois nous achetons une dizaine de produits capillaire qui se vantent d’être 100% naturelle mais saviez-vous que beaucoup ont pour provenance notre continent africain ?

Parmi ces huiles, il y a l’huile de baobab. Moins connues que les huiles d’argan ou de coco, elle est néanmoins une véritable richesse capillaire.
Les graines sont la source de l’huile précieuse, qui est utilisée pour la cuisson culinaire ou encore comme hydratant pour la peau et pour les cheveux.
Riche en vitamine C,E et autres nutriments, elle améliore l’élasticité et la souplesse des cheveux. De par sa combinaison de différents nutriments l’huile de baobab est particulièrement bénéfique pour les cheveux fragiles, les cheveux abîmés exposés à un climat très chaud et sec, les cheveux endommagés par la chaleur ou les processus chimiques.

Conseils d’utilisation:

Il y a un certain nombre de façons dont vous pouvez incorporer l’huile de baobab dans votre routine de soins capillaires.
Essayez d’appliquer quelques gouttes sur vos cheveux avec vos produits de coiffure pour obtenir une certaine protection avant de sortir dans la chaleur de l’été. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes à de l’huile d’amande, le réchauffer au bain marie et faire un traitement à l’huile intense pour améliorer la santé des cheveux abîmés. N’oubliez pas, il est important avec les huiles de ne pas en abuser soit en quantité ou en fréquence pour éviter d’étouffer ses cheveux!

Enfin, il est important de noter que bon nombre des produits qui ont l’étiquette « huile de baobab » sont fabriqués à partir d’ingrédients à base de silicone et qui contiennent très peu d’huile de baobab. Ces produits ne révéleront probablement pas les propriétés bénéfiques complètes de l’huile de baobab pour vous, et peuvent causer des effets désagréables à vos boucles si utilisé trop souvent. Pour obtenir un produit 100% pur, pressé à froid,il est toujours possible de vous rapprocher de revendeur capillaire ou mieux encore demander à un de vos proches de vous en ramener directement du bled (ex: Sénégal, Madagascar etc…).

En effet, nous seulement vous favoriserait le business africain mais cela vous reviendra aussi moins cher!

 

Negronews

PARTAGER