L’ulcère gastro-duodénal, causes, symptômes et traitement

L’ulcère est une plaie souvent douloureuse. Elle peut être au niveau de l’estomac, on parle alors d’ulcère gastrique et d’ulcère duodénal lorsqu’elle se trouve au niveau du duodénum. Ces plaies pénètrent dans la paroi du tube digestif. Et les douleurs surviennent lorsqu’elles entrent en contact avec l’acide présent dans le tube. La douleur est  comparable à l’application d’un tampon d’alcool sur une éraflure.

Les causes

La principale cause de l’ulcère est la Helicobacter pylori qui est une bactérie qui survit à l’acidité. Elle est la cause de 60% à 80% des ulcères de l’estomac et de 80% à 85% des ulcères duodénaux. Ces bactéries envahissent la couche de mucus qui protège normalement l’estomac et l’intestin grêle de l’acidité, et perturberaient ce mécanisme protecteur chez certaines personnes.

La seconde cause la plus fréquente d’ulcère est la prise d’anti-inflammatoire non stéroïdiens ou AINS (comme l’aspirine, l’advil, etc). La combinaison d’une infection avec la bactérie H. Pylori et la prise d’anti-inflammatoires augmente le risque d’ulcère qui est alors 60 fois plus grand.

Autres causes

Une hyperacidité gastrique qui est une production excessive d’acide par l’estomac. Elle est liée au tabagisme, à une consommation excessive d’alcool, à un stress, etc.

Une brûlure grave ou des blessures ou encore un stress physique lié à une maladie grave. Ceci entraine des « ulcères de contrainte » qui sont souvent multiples et se trouvent dans l’estomac.

Les symptômes

Les symptômes varient d’une personne à l’autre et selon également l’intensité des manifestations. Les principales manifestations demeurent les douleurs qui sont situés à la partie supérieure de l’abdomen. Les douleurs s’aggravent souvent 1 à 3 heures après les repas et sont dues par la consommation d’alcool, de plats très gras, épicés, ou trop sucrés. Elles peuvent survenir également pendant la nuit.

Quand on a l’ulcère on a la sensation d’être rapidement rassasié, des ballonnements intestinaux apparaissent ainsi que la présence d’éructations, des douleurs abdominales violentes et ventre dur en cas de perforation d’ulcère.

Traitement

En cas d’ulcère, il faut :

Consulter immédiatement votre médecin dès que vous constatez les symptômes

Arrêter le tabac car il favorise l’acidité gastrique,

Eviter de consommer des aliments très épicé, trop sucré et trop gras

En cas d’absence de la bactérie Helicobacter pylori, le traitement s’effectue avec l’utilisation d’Inhibiteurs de la Pompe à Protons (IPP) durant quelques semaines. Si la bactérie est identifiée, le traitement associe la prise d’antibiotiques avant celle d’IPP. L’intervention chirurgicale n’est envisagée que dans les cas les plus graves, quand l’ulcère a perforé la paroi digestive ou que le traitement médical n’est pas efficace. Dans les suites, des médicaments antiacides peuvent également être donnés et pris après les repas.

Afriseries

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons