Pari fou: Embrasser une voiture pendant 50 heures pour en repartir propriétaire

Kiss FM, une station de radio d’Austin (Texas) a lancé un concours plutôt humiliant pour ses participants. Son nom: « Kiss A Kia ». Le concept: gagner une voiture de la marque sud-coréenne en gardant le plus longtemps possible ses lèvres sur la carrosserie, le vainqueur repartira avec le véhicule tant convoité. Et pour ajouter un peu plus d’humiliation, le tout est retransmis en direct sur YouTube. Le média local Fox 7 Austin couvre également « l »événement » au moyen d’un Facebook Live.

Quelques sérieuses contraintes viennent encore s’ajouter à celle de coller ses lèvres à une carrosserie métallisée, une roue ou un pare-brise. D’abord, un arbitre circule pour vérifier que les participants respecte la règle. Mais surtout, la station passe en boucle les mêmes chansons et les mêmes spots publicitaires en boucle, histoire de bien énerver les candidats. Des animateurs leur posent également des questions via l’application Snapchat.

Kiss FM a néanmoins instauré quelques règles afin d’éviter tout incident: lancé lundi à 7 heures du matin (heure locale), le concours est limité à 20 volontaires. Si au bout de 50 heures, plusieurs candidats sont encore en lice, ces derniers seront départagés par tirage au sort. Une pause de dix minutes leur est également accordée toutes les heures pour s’hydrater et se dégourdir un peu les jambes. Aux dernières nouvelles, ils n’étaient plus que 7.

Un concours bien connu au Texas
Ce type de compétitions n’a rien de neuf aux États-Unis, les premières datant des années 80 en Floride. Elles se sont même exportées jusqu’en Chine, précise le quotidien. Mais c’est surtout au Texas à partir de la décennie suivante que cette pratique a remporté le plus de succès. Il s’agissait non pas ici de coller ses lèvres à la voiture mais une main, voire une autre partie du corps. La première du genre a eu lieu en 1992 à Longview, dans l’est de l’État, et fut l’oeuvre de la marque Nissan, avant que celle-ci ne soit suivie par d’autres constructeurs. Il n’était évidemment pas question à l’époque d’une retransmission en direct sur internet. Mais un documentaire à succès a été tiré en 1997 de ce jeu intitulé « Hands on a Hard Body » (« hard body » désignant un pick-up en anglais US).

imatin.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons