La polygamie, Qu’en pensez-vous?

Le mot polygamie vient de deux mots grecs, « polus » qui signifie « plusieurs » et gamos », signifiant « mariage ». Pour cette raison le terme peut désigner le fait d’avoir plusieurs maris ou plusieurs femmes.

La polygamie peut être définie par la situation dans laquelle un individu dispose au même moment de plusieurs conjoints. Et elle est spécifiquement associée à l’homme.

Pour une femme ayant plusieurs hommes, on parle également de polyandrie; pour un homme ayant plusieurs femmes, de polygynie. Quand deux ou plusieurs hommes ont une relation sexuelle exclusive avec deux ou plusieurs femmes, on parle de polygynandrie.

Polygamie et religion

Islam

Dans l’islam, la polygamie est licite à certaines conditions avec toutefois différentes restrictions dont le paiement de dots, l’obligation de subvenir au besoin des épouses et enfants, et un maximum de quatre épouses simultanément.

Judaïsme

La Torah permet explicitement la polygamie (mais à de nombreuses conditions) bien que celle-ci n’y soit pas présentée comme un mode de vie idéal et n’y soit pas du tout encouragée.

Christianisme

La conception du mariage selon Jésus est celle-ci : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.… » Cela signifie que le mariage chrétien concerne un homme et une femme, pour toute la vie. En effet, la répudiation était une pratique autorisée chez les juifs, mais elle a été réprouvée par Jésus.

Les mormons

Les mormons pratiquèrent la polygynie jusqu’en 1889 (sous le nom de « mariage plural »). Après cette date, elle continua à être pratiquée uniquement par des groupes minoritaires exclus du mormonisme.

Hindouisme

L’hindouisme (qui est une culture où différentes religions-philosophies cohabitent) n’interdit pas la polygamie, sans pour autant dévaloriser la monogamie (elle est fêtée dans le Ramayana ), rien n’est imposé ; selon le Kâmasûtra , « on doit se servir du Kâmasûtra lorsque la passion est légère, et doit être cultivée, mais lorsque la roue de l’amour tourne, il n’y a plus de règles ni de prescriptions à suivre ».

Polygamie et la loi

Selon les dispositions du code du droit de la famille au Sénégal

L’article 133 du Code de la famille du Sénégal dispose que le mariage peut être conclu :

  • soit sous le régime de la polygamie (quatre épouses maximum)
  • soit sous le régime de la limitation de la polygamie (deux ou trois épouses)
  • soit sous le régime de la monogamie.

L’article 113 dispose : « L’homme ne peut contracter un nouveau mariage s’il a un nombre d’épouses supérieur à celui autorisé par la loi, compte tenu des options de monogamie ou de limitation de polygamie souscrites par lui. »

Selon l’article 116, c’est l’officier d’état civil qui recueille l’option de monogamie ou de limitation de polygamie.

Lorsque l’option porte sur la polygamie sans limitation, l’époux peut avoir jusqu’à quatre épouses. S’il opte pour la polygamie pleine, la loi lui permet de revenir sur le choix en le limitant. Il n’est pas possible de revenir sur la limitation et donc de contracter une troisième ou quatrième mariage. L’option monogamique une fois signée est irrévocable pour toute l’existence de l’intéressé. Les seuls cas où la loi permet de revenir sur l’option de régime sont ceux dans lesquels le nouveau choix est destiné à le rendre plus restrictif par exemple lorsqu’on a choisi la polygamie limitée à trois épouses qu’on veut ramener à deux ou en faire un régime monogamique.

La bigamie – dans le cas d’un choix monogamique – est un délit qui entraîne deux types de conséquences :

  • le second mariage est considéré comme nul et non avenu
  • l’époux bigame encourt, selon l’article 333 du Code de la famille, un emprisonnement de 6
    mois à 3 ans et une amende 20.000 à 300.000 F. C.F.A. (30 à 450€.

Afriseries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons