Santé: les différentes causes pouvant entraîner l’infertilité chez la femme

Quand on désire tant avoir un enfant et que les choses ne se passent pas comme prévu, on se pose des questions. Chez la femme, l’infertilité peut s’expliquer de différentes manières. Ainsi, AfrikMag vous propose un répertoire de phénomènes pouvant être à la base de l’infertilité chez la femme.

1.Impossibilité pour l’œuf de s’implanter dans la cavité utérine

Il arrive qu’à cause d’une malformation ou de la présence de fibromes ou de polypes dans l’utérus, l’oeuf n’arrive pas à s’implanter dans la cavité utérine. Parfois, c’est la glaire cervicale sécrétée par le col de l’utérus, nécessaire pour permettre le passage des spermatozoïdes, qui est insuffisante ou inexistante.
Un traitement hormonal simple peut être proposé pour augmenter la sécrétion de ces glandes.

2.Un mode de vie malsain

Les excès nuisent.  En plus, le tabac, l’alcool, le stress, l’obésité ou, à l’inverse, un régime trop restrictif, sont tant de facteurs qui nuisent à la fertilité de la femme. Un mode de vie sain est donc un moyen de booster la fertilité.

3.L’endométriose

C’est un trouble de la muqueuse utérine qui la rend soit trop fine et empêche alors l’embryon de s’accrocher, soit, trop exubérante. Ce trouble se manifeste par la présence d’endomètre sur les ovaires, les trompes, voire même la vessie et les intestins. En effet, lors des règles, le sang de l’endomètre censé s’écouler vers le vagin remonte vers les trompes et se retrouve dans la cavité abdominale, où il crée des lésions d’endométriose voire des adhérences entre organes. Les femmes qui en sont atteintes ont des règles généralement très douloureuses et 30 à 40 % d’entre elles tombent enceintes difficilement.

4.Une perturbation ovarienne ou cérébrale

Certaines femmes présentent des microkystes sur les ovaires. A côté de cela, il peut y avoir un mauvais fonctionnement des glandes du cerveau qui libèrent les hormones féminines à savoir l’hypophyse et l’hypothalamus. Ces troubles empêchent la libération de l’ovule par les ovaires. Ainsi, la fécondation ne peut avoir lieu.

5.Une obstruction des trompes

La salpingite, une infection causée par des germes sexuellement transmissibles peut être à la base de l’obstruction des trompes de Fallope. Ce phénomène empêche ainsi la fécondation.

6.Grossesses tardives

Les spécialistes s’accordent à dire qu’une femme est au top de sa fertilité autour de 25 ans, et cela baisse ensuite peu à peu avec une très nette accélération après 35 ans. Aussi, les ovulations sont-elles de moins bonne qualité et le risque de fausse couche est bien plus important.

afrikmag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Show Buttons
Hide Buttons