Savez-vous pourquoi une mariée s’habille en blanc le jour de son mariage? Voici la raison

683

Il y a plusieurs ans, la robe de mariée de couleur blanche très prisée de nos jours, n’était pas celle portée le jour du mariage, jusqu’à ce que quelque chose d’extraordinaire se produise, pour faire de la robe de mariée une robe blanche. Et depuis lors, cela est devenu comme une tradition. Voilà l’histoire.

Alors sachez tout d’abord qu’au Moyen-Age, il n’était pas question de se marier en blanc, car les jeunes filles portaient des robes de la couleur qu’elles souhaitent et dans les campagnes l’on privilégiait plus les robes rouges ou noires, car ce sont des couleurs plus faciles à travailler pour les teinturiers.

En effet, il y a plus de 176 ans, le rouge était la couleur la plus populaire pour les robes de mariée – probablement à cause de toutes ses connotations romantiques «les roses sont parfois rouges».
La robe blanche était portée occasionnellement, car on l’associait plus au deuil qu’aux cérémonies de mariage.

Même lorsque Mary Queen de Scots a choisi une robe blanche pour son mariage, elle a été sévèrement critiquée, car ses proches disaient que la couleur était inappropriée. Et plus grave, quand son mari est mort quelques années plus tard, elle a été accusée de l’avoir maudit en portant des vêtements de deuil au mariage.

Mais la robe de mariée a véritablement pris la couleur blanche quand, le 18 février 1840, lors du mariage de la reine Victoria avec son cousin Albert de Saxe-Cobourg-Gotha , celle-ci décide de se défaire de la traditionnelle robe rouge, couleur de la monarchie, pour se mettre dans une robe blanche en lacet avec une couronne de fleurs d’oranger qui doit symboliser sa pureté, malgré les critiques et réticences du royaume.

Par effet de mode, la robe blanche devient la norme dans les mariages des familles aisées. Aussitôt, d’autres femmes ont choisi des robes inspirées de celle de Victoria pour leur grand jour.

Au XIXème siècle la robe de mariée blanche n’a donc rien à voir avec la vertu préservée d’une jeune fille mais elle s’apparente à une classe sociale, la bourgeoisie, et est synonyme de richesse: en portant du blanc, une jeune fille montre que sa famille a les moyens d’acheter une robe qu’elle ne pourra jamais remettre.

Quelques années plus tard, le magazine féminin populaire Godey’s Lady Book a expliqué que  »la tradition a décidé que dès les premières années de l’enfance, que le blanc est la teinte la plus appropriée, quel que soit le matériau. C’est un emblème de la pureté et de l’innocence de la petite enfance d’une fille, et le cœur sans souillure qu’elle cède maintenant à l’élu de son cœur ».

Alors, cette couleur de couleur blanche pour la robe de mariée vient du choix de la Reine Victoria, et certains magazines qui l’ont approuvé plus tard aussi. Ce n’est pas une obligation, portez la couleur que vous aimez, pourvu que votre cérémonie se passe bien et que vous viviez le bel amour.

afrikmag.com