Top 3 des femmes présidentes en Afrique

437

Dans un continent où on présente souvent la femme comme un sous-homme, qui n’est bon que pour la cuisine et le ménage, nous vous présentons le parcours exceptionnel des trois seules femmes présidentes en Afrique:

Ellen Johnson

Résultat de recherche d'images pour "ellen johnson sirleaf"

Elle est connue comme la première femme de toute l’histoire de l’Afrique à avoir été présidente d’un pays à savoir le Libéria. Elle a reçu en 2011 le prix Nobel de la Paix pour son rôle joué dans la gestion humaniste de la crise libérienne qui a fini par conduire Charles Taylor au silence éternel. Après ses brillantes études à la prestigieuse université de Harvard, elle s’est placée comme une personne à suivre de très près. Et l’histoire n’a pas menti. Ellen Johnson est entrée dans l’histoire et y reste comme l’une des femmes les plus influentes dans le monde.

Joyce Banda

Née en 1950 une décennie avant la vague des indépendances africaines, elle a été une brillante étudiante à l’Université de Columbus. En 2009 elle est vice-présidente du Malawi, avant de devenir en 2012 la 2e femme de l’histoire  à devenir présidente d’un pays africain. Son parcours est aussi élogieux que courageux. C’est une femme qui n’a jamais voulu jouer ce rôle. Ou alors être classée au second rang, parfois bâclée et bannie juste parce qu’elle est femme.

Avec un sens de l’initiative et des affaires développées, elle créée, toujours dans ce souci d’émancipation, l’association nationale des femmes d’affaires du Malawi. Elle va aller plus loin en créant une ,fondation qui porte son nom avec pour but de valoriser les œuvres caritatives en faveur des enfants et des orphelins. Plus tard elle devient député. 10 ans plus tard elle est Vice-Présidente du pays avant de prendre le pouvoir.

joyce-banda_416x416

Catherine Samba Panza

Même si elle n’est pas classée parmi les femmes chefs d’État en Afrique au même titre que ces deux précédentes, elle a occupé le poste à juste titre en tant que présidente de transition. Elle avait pour mission d’en finir avec la crise centrafricaine et de conduire le pays aux élections libres et démocratiques.

catherine-samba-panza

afrikmag

PARTAGER