Rihanna se révolte contre Donald Trump

Rihanna se révolte contre Donald Trump

Rihanna a menacé d’entamer des poursuites judiciaires contre Donald Trump après que son tube « Don’t Stop the Music » ait été joué lors d’un meeting du Président à Chattanooga

L’équipe juridique de la chanteuse Rihanna a averti le Président américain qu’utiliser sans autorisation les chansons de leur cliente pendant des meetings était une violation des droits d’auteur.

«Il a été porté à notre attention que le Président Trump avait utilisé des compositions musicales et des enregistrements [de Rihanna], y compris son tube Don’t Stop the Music pendant un certain nombre d’événements politiques organisés aux États-Unis. Comme vous le savez ou devriez le savoir, Mme Fenty n’a pas donné son consentement à ce que M.Trump utilise sa musique. Une telle utilisation est donc illégale», a écrit l’équipe juridique de Rihanna dans la lettre adressée à l’avocat de Trump à la Maison Blanche.

Rihanna n’est pas la seule artiste à s’opposer à l’utilisation de ses chansons par Donald Trump. Quelques jours plus tôt, Pharrell Williams avait menacé le Président Trump de poursuites judiciaires tandis qu’Axl Rose a demandé à ce que les chansons des ne soient plus diffusées pendant ces événements.

 

 

 

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm