Jack Nicholson : Sa soeur June était en fait sa mère

Jack Nicholson : Sa soeur June était en fait sa mère
Jack Nicholson fait du shopping chez Barney's New York à Los Angeles, Californie, Etats-Unis, le 20 décembre 2016.
C’est par l’intermédiaire d’un journaliste du « Time Magazine » que Jack Nicholson a découvert la vérité sur sa naissance. Celle que l’acteur prenait depuis trente-sept ans pour sa soeur était en réalité sa mère. Un lourd secret de famille qui n’a pourtant pas pesé sur le reste de sa vie.
Ce 21 juillet 2019, arte diffuse le documentaire Nicholson, au-delà du mythe, qui revient sur le parcours de l’acteur américain Jack Nicholson. Le film revient notamment sur l’enfance et la vie de famille de l’acteur, marqué par la découverte d’un lourd secret lorsqu’il avait 37 ans : sa grande soeur était en réalité sa mère.

ack Nicholson a grandi dans le New Jersey, élevé par le coiffeur John Joseph Nicholson et l’esthéticienne Ethel May. Mais ceux qu’il prenait pour ses parents étaient en réalité ses grands-parents. En 1974, à l’occasion de la sortie du film Chinatown, le Time Magazine a en effet révélé que celle qu’il prenait pour sa soeur, June, était sa véritable mère. Jeune showgirl dans les années 1930, June est tombée enceinte à seulement 17 ans. Comme elle n’était pas mariée, ses parents ont décidé d’élever son enfant comme s’il était le leur, sans jamais rien lui dire. Lorsque Jack Nicholson a découvert la vérité à 37 ans, Ethel et June étaient décédées.

Jack Nicholson à Cannes en 1971.

Pour autant, l’acteur de Shining n’a aucune rancoeur envers elles, comme il a pu l’évoquer lors d’une interview accordée au magazine Rollingstone en 1984 : « June et moi avions beaucoup en commun. Nous sommes déterminés. Ça ne lui a fait aucun bien de ne rien me dire, mais elle ne pouvait pas parce qu’on ne sait pas comment j’aurais réagi quand j’étais jeune (…). Mon seul sentiment est celui de la gratitude, littéralement, pour ma vie. Si elles avaient eu moins de caractère, je n’aurais jamais vu le jour. Ces femmes m’ont fait le cadeau de la vie. C’est un pur récit féministe, avait-il confié. Elles m’ont bien élevé, ces femmes. »

purepeople.com

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm