Accusé de viol, la police brésilienne fixe Neymar sur son sort

Accusé de viol, la police brésilienne fixe Neymar sur son sort

Accusé de viol, la police brésilienne fixe Neymar sur son sort

La police brésilienne enquêtant sur les allégations de viol contre Neymar a classé l’affaire faute de preuves, a déclaré lundi le bureau du procureur général de Sao Paulo.

La décision de la police sera transmise aux procureurs aujourd’hui, qui disposeront de 15 jours pour examiner l’affaire, a indiqué à l’AFP une porte-parole du bureau du procureur général. Une décision finale sur l’affaire sera rendue par un juge.

Neymar est accusé par un jeune mannequin brésilien, Najila Trindade Mendes de Sousa, de l’avoir violée dans un hôtel parisien en mai. L’attaquant du PSG a nié les accusations, affirmant qu’il a eu une relation consentie avec la jeune femme.

Le scandale qui a défrayé la chronique a éclaté le 2 juin lorsque Neymar a publié une vidéo de sept minutes sur Instagram révélant qu’il avait été accusé de viol.

Afin de se défendre contre les allégations, la vidéo de Neymar était accompagnée de messages WhatsApp et d’images de sa rencontre avec Trindade.

Dans les semaines qui ont suivi, Neymar a été interrogé par la police sur les messages WhatsApp. Il a également comparu devant la police à Sao Paulo, où Trindade avait porté plainte.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm