Bientôt une pilule pour soigner… les chagrins d’amour

Bientôt une pilule pour soigner… les chagrins d’amour

Selon les informations du « Parisien », un psychiatre canadien a créé une « pilule de l’oubli » à base de Propranolol. Cette pilule pourrait permettre de guérir d’un chagrin d’amour.

Vous n’arrivez toujours pas à oublier votre ex après votre rupture ? Alain Brunet, chercheur et psychiatre canadien a créé un médicament à base de Propranolol, surnommé « la pilule de l’oubli ». Le médicament a été testé sur des témoins de l’attentat de Paris entre 2016 et 2018 avec de bons résultats. Le chercheur canadien aimerait utiliser cette thérapie pour soulager des peines de coeur selon Le Parisien.

Alain Brunet forme depuis plus d’un mois des médecins français : « Le chagrin d’amour, cela a l’air léger. Et pour cause, il ne présente pas de menace vitale. Mais si certaines personnes réagissent bien, pour d’autres, le sol se dérobe sous leurs pieds. Il peut alors engendrer un trouble de l’adaptation, au même titre que le stress post-traumatique. Ce sont des pensées répétitives, une envie dévorante de pleurer, des nausées, de la détresse. C’est à ces patients que la thérapie s’adresse. »

Existe déjà au Canada

Ce traitement existe déjà au Canada, sous contrôle d’un psychiatre ou d’un psychologue. Il s’agit d’une thérapie pendant laquelle la personne concernée prend un comprimé, rédige ensuite le souvenir qui lui fait du mal et le lit une heure plus tard, lorsque le médicament a fait effet. Un témoin avoue : « La blessure reste, mais son impact est moins fort. Je ne rumine plus, j’avance. »

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm