Décès de Babacar Lo, Des acteurs culturels pleurent un homme ‘’généreux’’

Décès de Babacar Lo, Des acteurs culturels pleurent un homme ‘’généreux’’

Le public l’a connu grâce à Mbaye Dièye Faye. Le chef d’orchestre de Youssou Ndour l’a chanté dans un de ses morceaux, ‘’blocasse’’. L’album éponyme a été produit par Babacar Lô. Il faisait découvrir ainsi au public un nouveau Mbaye Dièye Faye. En vrai dénicheur de talents de tous genres, il a présenté par la suite aux mélomanes Daba Sèye en produisant le premier album de cette dernière. A Salam Diallo, il a aussi donné sa chance. Homme d’affaires à la base, il a fait les choux gras de la presse pendant un certain temps. Depuis quelques années, il vivait en retrait à Saly où il avait un restaurant. Fin connaisseur du reggae et de la philosophie rasta, Babacar Lo est rappelé à Dieu le lundi 6 août 2018 à Mbour où il était établi. Témoignages !

Guissé Pène

‘’Nous avons perdu un grand investisseur au moment où… ‘’

‘’Babacar Lô a fait une entrée fracassante dans le paysage culturel du Sénégal avec des investissements de qualité. C’est ainsi qu’il s’est fait une place importante dans le milieu. Il a commencé par dénicher Daba Sèye, Salam Diallo et bien d’autres artistes.  Il a fait revenir Mbaye Dièye Faye en production à travers le titre blocage. En dehors de tout cela, il était un promoteur émérite ; ce qui lui a valu la Via Roma, une référence comme boîte de nuit. Il avait également investi dans une structure qui s’appelait studio Ndongo Lo avec une qualité extrême à l’époque. C’était un studio où tous les grands de la musique ont eu à enregistrer. Nous avons perdu un grand investisseur au moment où la musique connaît beaucoup de difficultés dans la production et les espaces d’expression donc, un Babacar qui s’en va ne peut être qu’une grosse perte.

Il était non seulement un investisseur, mais quelqu’un de très généreux. Il ne faisait pas de différence entre nantis et nécessiteux il avait le don de rendre service. Il était d’une approche très facile, très ouvert, souriant et fidèle en amitié. Il n’a pas de rupture par rapport à ses amis. Il était très porté vers la musique reggae. Il faisait tout pour mettre en valeur le patrimoine culturel sénégalais. Il ne s’arrêtait pas seulement dans le volet musical dans tous les secteurs de la culture il était présent. Sa retraite est due à sa maladie qui s’était aggravée et finalement il s’est même éloigné de Dakar. Qu’il repose en paix.’’

Daba Sèye

‘’J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps’’

‘’Depuis hier, je suis abasourdie. Là, je n’ai même plus la voix. Depuis que son frère m’a annoncé la nouvelle, j’ai des palpitations. J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Babacar s’est beaucoup investi dans ma carrière, il a fait mon premier album et a commencé le deuxième. Quand je lui ai fait part de mon envie d’amener ma mère à La Mecque, il m’a soutenu. Certes il était malade, mais je n’ai jamais pensé à sa mort. Il avait le don de rendre service car il était d’une générosité extraordinaire. A maintes reprises, j’ai été témoin de ses bienfaits. Il était très professionnel. Quand tu travailles avec lui, il te met vraiment à l’aise. Que la terre lui soit légère.’’

Salam Diallo

‘’Il était un fervent Mouride’’

‘’Babacar, on s’est connus lors d’une de mes soirées et il avait fini par aimer ce que je faisais. Par la suite, Nous sommes devenus de vrais amis. Il a organisé un de mes anniversaires à Sorano. Pour ensuite en faire des vidéos et Cd sous forme d’album. J’ai commencé à jouer des soirées acoustiques dans sa boîte de nuit Via Roma. Babacar Lo était une personne véridique très généreuse et un fervent Mouride. En apparence, on pouvait penser qu’il était un illettré ou même un analphabète, alors qu’il était très intelligent. Il avait fait des études très avancées. Il était un informaticien’’.

Source: Enquête

A Propos de l'auteur

Diama Ndao

Salut !! Retrouvez mes articles sur les actualités du jour au Sénégal et partout ailleurs. Je suis une amoureuse de la lecture et j'aime aller à la recherche de l'information. Ma devise: "Travail, patience, persévérance".



palm
palm
palm
palm