Deux anciens gardes du corps balancent sur Johnny Depp

Les deux hommes accusent notamment l’acteur de les avoir forcés à travailler dans des conditions dangereuses. Selon les informations du site Deadline, Eugene Arreola et Miguel Sanchez, deux anciens gardes du corps de Johnny Depp, ont décidé de poursuivre l’acteur en justice. Les deux hommes l’accusent d’avoir mis leur vie en danger et de ne pas avoir payé l’entièreté de leur salaire.

Engagés en 2013 via une petite société de protection rapprochée locale, ils racontent avoir ressenti un changement drastique dans leurs conditions de travail trois ans plus tard, lorsqu’ils ont été réengagés au sein de l’équipe de sécurité interne de Johnny Depp. Dans leur plainte, les deux gardes du corps affirment avoir été « forcés de protéger [Johnny Depp] de lui-même et de ses vices en public », devant ainsi contrôler si des traces de « substances illégales » étaient visibles sur son visage lors de ses apparitions publiques. Ils racontent également avoir dû endosser le rôle de « baby-sitter » pour les enfants de la star ou encore de « chauffeur ».

Enfin, Eugene Arreola et Miguel Sanchez accusent l’acteur de ne pas avoir payé leurs heures supplémentaires, et de ne pas leur avoir accordé de nour­ri­ture et de pauses durant leur temps de travail. « Contraints de démissionner » en raison de « l’environnement de travail toxique et dangereux » et « des constantes violations du code du travail », les deux hommes réclament aujourd’hui leurs salaires impayés ainsi que des dommages et inté­rêts.

 

Auteur: 7sur7.be – 7sur7.be

Show Buttons
Hide Buttons
palm
palm
palm
palm