Eudoxie Yao : son agresseur Koné Ibrahim dit IB en France condamné !

Eudoxie Yao : son agresseur Koné Ibrahim dit IB en France condamné !

Eudoxie Yao : son agresseur Koné Ibrahim dit IB en France condamné !

Enfin une bonne nouvelle pour Eudoxie Yao ! En procès en France, la star des réseaux sociaux en Côte d’Ivoire a annoncé la condamnation de son agresseur : monsieur Koné Ibrahim dit IB en France.

Lors de sa toute première tournée européenne en juillet 2019, tout n’a pas bien marché comme prévu pour Eudoxie Yao.

La sulfureuse ivoirienne a rencontré d’énormes difficultés qui se sont ponctuées par un procès au Tribunal.

En effet, quelques jours après son arrivée en France, Eudoxie Yao a eu des démêlés avec Mike le bosso, le promoteur qui l’avait invitée au pays d’Emmanuel Macron.

Accusant ce dernier d’escroc et de personne malhonnête, Eudoxie va finalement mettre fin à son aventure avec Mike le bosso et se confier au dénommé Koné Ibrahim dit IB, le propriétaire de la résidence dans laquelle elle était hébergée.

Selon les explications d’ Eudoxie Yao, Monsieur Koné, ayant entièrement gagné sa confiance, l’accompagnait dans tous ses spectacles et était même chargé de garder l’argent qu’elle gagnait.

S’en suivra une violente bagarre à l’issue de laquelle Eudoxie Yao se retrouvera avec le visage tuméfié. L’affaire a ensuite été portée devant le tribunal. Le procès a finalement eu lieu jeudi 16 janvier 2020 en France. Et les nouvelles sont bonnes pour Eudoxie qui affirme que son agresseur, Koné Ibrahim, a été condamné.

»DIEU a été miséricordieux envers moi. Je viens d’avoir une très bonne nouvelle de la part de mon avocat pour mon procès de France. Il a réussi à faire condamner mon agresseur Mr Koné…Mon avocat m’appellera plus tard pour me donner toutes les informations.

Je voulais vous dire infiniment merci. Vous avez pleuré avec moi pendant cette difficile épreuve que j’ai traversée. DIEU est entrain de me rendre justice. Merci de tout cœur à mon avocat », a indiqué Eudoxie Yao sur sa page facebook.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm