Harry et Meghan Markle perdent leur titre et doivent rembourser: l’accord révélé

Harry et Meghan Markle perdent leur titre et doivent rembourser: l’accord révélé

Harry et Meghan Markle perdent leur titre et doivent rembourser: l’accord révélé

Leur long congé de fin d’année 2019 outre-Atlantique ne devait être qu’un break – une pause – loin de toute pression médiatique mais s’est transformé en breakup – rupture – avec la couronne d’Angleterre : les conséquences concrètes de la fin de la carrière royale du prince Harry et de la duchesse de Meghan de Sussex ont été révélées, dénouement d’une semaine de pourparlers entre la reine, Harry, le prince Charles et le prince William.

La décision choc du prince Harry et de Meghan Markle de cesser, un an et demi après leur mariage grandiose à Windsor, d’exercer leur rôle de membres senior de la famille royale britannique et d’embrasser une tout autre vie entre le Canada et le Royaume-Uni est désormais encore un peu plus actée : deux communiqués de presse diffusés dans la soirée du samedi 18 janvier 2020 finalisent le processus, détaillant les conséquences concrètes de ce revirement et les modalités de l’arrangement décidé au terme d’une semaine de discussions entre la reine, Harry, le prince Charles et le prince William à Sandringham, fief hivernal de Sa Majesté.

Dans l’un, factuel, le palais indique qu’en vertu des nouvelles dispositions, qui entreront en vigueur au printemps, le duc et la duchesse de Sussex sont déchus de leur titre d’Altesses royales (ils seront désormais simplement connus comme Harry, duc de Sussex, et Meghan, duchesse de Sussex) et devront rembourser les quelque 2,4 millions de livres sterling (2,8 millions d’euros) d’argent public utilisées pour la rénovation et l’aménagement du Frogmore Cottage où ils avaient choisi d’élire domicile après leurs noces. Dans l’autre, la reine Elizabeth II exprime son entier soutien en des termes très affectueux. Mais il reste encore bien des questions en suspens…

LE COMMUNIQUÉ DE BUCKINGHAM PALACE

« Le duc et la duchesse de Sussex sont reconnaissants envers Sa Majesté et la famille royale pour leur soutien constant alors qu’ils embarquent pour nouveau chapitre de leur vie. Selon les termes du nouvel arrangement, ils comprennent qu’ils doivent se retirer des activités royales, y compris les affectations militaires officielles. Ils ne recevront plus d’argent public pour les activités royales. Avec la permission de la reine, les Sussex continueront à assurer leurs patronages et à accompagner leurs associations en privé. Bien qu’ils ne puissent plus représenter formellement la reine, les Sussex ont clairement indiqué que tout ce qu’ils feront continuera à honorer les valeurs de Sa Majesté.

« Les Sussex n’utiliseront plus leur titre de HRH [Son Altesse Royale, NDLR] étant donné qu’ils ne seront plus des membres actifs de la famille royale. Le duc et la duchesse de Sussex ont fait connaître leur souhait de rembourser le Sovereign Grant [le Fonds souverain, soit l’allocation versée chaque année par le gouvernement au monarque pour ses activités officielles, NDLR] pour les dépenses liées à la rénovation de Frogmore Cottage, qui restera leur domicile familial au Royaume-Uni.

« Le palais de Buckingham ne fait pas de commentaires sur les détails concernant les dispositions de sécurité. Il existe des processus indépendants bien établis pour déterminer la nécessité d’un service de protection financé publiquement.

« Ces nouvelles dispositions prendront effet au printemps 2020. »

LE COMMUNIQUÉ D’ELIZABETH II

Accompagnant ces mesures pratiques induites par le changement de carrière et de statut d’Harry et Meghan, la souveraine a joint quelques mots très personnels mettant en exergue l’amour familial et le soutien qui leur est offert dans ce grand tournant.

« Suite à des mois d’échanges et aux dernières discussions en date, je suis ravie que nous ayons trouvé un moyen constructif de soutenir pour l’avenir mon petit-fils et sa famille, commence par énoncer la monarque de 93 ans, confirmant que cette décision a fait l’objet d’une mûre réflexion en commun. Harry, Meghan et Archie seront toujours des membres très aimés de ma famille. Je reconnais qu’ils ont eu à affronter des épreuves du fait de l’intense attention médiatique ces deux dernières années et soutient leur voeu d’une vie plus indépendante.

« Je veux les remercier pour tout le travail qu’ils ont accompli avec dévouement à travers ce pays, le Commonwealth et au-delà, et je suis particulièrement fière de la manière dont Meghan s’est si rapidement intégrée dans la famille. Toute ma famille espère que l’accord de ce jour va leur permettre de commencer à construire une nouvelle vie heureuse et paisible. »

NOW WHAT ?

Parmi les zones d’ombre qui demeurent suite à la publication de ces deux communiqués figurent tout particulièrement les questions d’ordre financier. Comment les Sussex gagneront-ils leur vie ? Percevront-ils toujours une rente coquette (2,7 millions d’euros par an) tirée des revenus du duché de Cornouailles exploité par le prince Charles ? Pourront-ils continuer à user publiquement de l’appellation « Sussex Royal », dénomination de leur compte Instagram ?

Le prince Harry se trouvait depuis plusieurs jours en Angleterre pour régler les conditions de cet accord. Après une réunion de crise lundi 13 janvier impliquant le prince de Galles et le prince William pour en dessiner les modalités, il doit avoir encore d’autres tractations lundi 20 janvier, malgré son désir de repartir rapidement au Canada, où l’attendent sa femme Meghan Markle et leur fils Archie.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm