Kenya: Un médecin stagiaire coupe les intestins d’une femme lors d’une chirurgie

Kenya: Un médecin stagiaire coupe les intestins d’une femme lors d’une chirurgie

June Wanza Mulupi, une femme kényane qui a subi une chirurgie d’élargissement des seins, est décédée après une bévue commise par un médecin stagiaire. La Commission des praticiens de la médecine et des dentistes du Kenya (KMPDB) a publié un rapport afin de clarifier les problèmes liés à la mort accidentelle de la patiente.

Le rapport révèle que la patiente décédée n’a pas été prise en charge correctement. Elle a été opérée par un médecin stagiaire qui n’était autorisé à effectuer aucune procédure médicale sans surveillance.

L’incident s’est produit à la Surgeoderm Healthcare Clinic Limited où trois médecins, le chirurgien Stanley Ominde Khainga, un anesthésiste, le Dr Evans Charana, et le Dr Martin Ajujo ont accepté d’aider la mère âgée de 35 ans, à élargir ses seins. Le médecin stagiaire, le Dr Martin Ajujo, a décidé de poursuivre seul l’opération chirurgicale alors que son patron était en retard. Au moment où son superviseur est arrivé, il était à 25% de l’opération.

Le mari de la défunte s’est rendu à la clinique pour aller chercher sa femme et elle s’est plainte qu’elle souffrait beaucoup.

La situation s’est aggravée dans la soirée. Elle a donc été transportée à l’hôpital de Nairobi, mais elle est décédée quelques heures plus tard.

L’autopsie montre que ses intestins ont été accidentellement coupés, provoquant un écoulement de déchets et, par la suite, une infection du sang qui l’a tuée.

Afrikmag

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm