Mokobé clashe sévérement les hypocrites suite à la mort de DJ Arafat

Mokobé clashe sévérement les hypocrites suite à la mort de DJ Arafat

Mokobé clashe sévérement les hypocrites suite à la mort de DJ Arafat

Le célèbre rappeur français d’origine malienne, Mokobé, a également rendu un vibrant hommage à Dj Arafat. Et  oui un vibrant hommage à celui avec qui il avait réalisé une chanson intilulée  »Oulala ». Un morceau qui a connu un énorme succès à travers le monde. Ayant été très proche du Daishikan, Mokobé a fait plusieurs publications sur les réseaux sociaux pour saluer la mémoire d’Arafat avant de publier une longue lettre dans laquelle, il a révélé que le boss de la Yorogang n’était pas une mauvaise personne comme l’on pourrait le penser.

La longue lettre de Mokobé

« Beaucoup peuvent se demander pourquoi autant d’hommages, de publications concernant Dj Arafat le Yorobo. Paix à son âme ! Je vous explique : j’ai connu Dj Arafat, il y a 15 ans de cela. C’était les premiers pas du couper-décaler, une époque extraordinaire à l’Atlantis à Paris au maquis Place Vendôme à la porte d’Aubervilliers. Quand j’ai connu Dj Arafat, il mixait avec DJ Serpent Noir. Il était déjà très talentueux et son morceau Jonathan avait pris. Il avait un charisme incroyable, une force de frappe. Je suis rentré dans la mouvance du couper-décaler avec Dj Lewis, la Jet-Set, Molare, Douk’Saga (paix à son âme). J’ai été un des premiers en tant qu’artiste du milieu hip-hop à comprendre et aimer ce style musical africain, révolutionnaire.

Après de nombreuses collaborations, j’ai sorti mon album solo, ‘ »Mon Afrique » en 2007. Peu de temps après, je suis venu avec Arafat dj (paix à son âme) sur Paris. On se ballade sur Paris, on mange ensemble, on rigole ensemble, on décide de collaborer ensemble. Au studio, que de bons moments ! Et on enregistre « African tonic » avec Mory Kanté et Mohamed Lamine. Ce fut le premier gros tube international de Dj Arafat. Il voulait conquérir l’Europe, le monde… Il fut donc le premier artiste Dj couper- décalé à passer sur les grandes chaînes ici en France.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm