Mutation de Tigo à Free : le personnel de la boîte dénonce le mépris de l’employeur

Mutation de Tigo à Free : le personnel de la boîte dénonce le mépris de l’employeur

Le changement de l’opérateur de téléphonie Tigo à Free n’est pas du goût des travailleurs de la boite. Ces derniers disent n’avoir pas associé à cette mutation et au lancement de la nouvelle marque. « Nous avons reçu cette information en même temps que tout le monde à travers les réseaux sociaux. Nous n’avons été associés ni de près ni de loin à ce changement qui il faut le dire est assez important pour une compagnie. Nous n’avons pas été impliqués en tant que représentant du personnel et une bonne partie des employés n’a pas été associé au lancement de cette nouvelle marque. Tout cela dénote un manque de considération et de confiance l’égard des employés. Nous dénonçons cet état de fait et nous le condamnons avec vigueur », déclare Alioune Badara Seck, délégué du personnel.
Ce dernier annonce le dépôt depuis 17 septembre 2019 d’une plateforme revendicative et réclame entre autres, « l’accompagnement de leur direction générale sur le plan logement ; la suppression des notes pénalisantes ; le relèvement de l’assiette de calcul du bonus et une prime sur la croissance de l’entreprise ; l’ouverture de l’actionnariat aux employés par une cession de parts ».
Il est prévu dans les jours venir, en signe de protestation, le port de brassards, un sit-in devant le siège de l’entreprise et l’arrêt de travail.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm