Le numéro deux mondial des smartphones

Le numéro deux mondial des smartphones

Malgré sa mise au ban par l’administration Trump, Huawei revendique une croissance de près de 25% de son chiffre d’affaires au cours des neuf premiers mois de l’année par rapport à l’an passé. Cette hausse annoncée mercredi 16 octobre a des allures de victoire dans la guerre technocommerciale entre Pékin et Washington depuis le printemps dernier.

 

185 millions de smartphones vendus en 9 mois

 

Le chiffre d’affaires communiqué par le constructeur chinois s’élève ainsi à 610,8 milliards de yuans (77,9 milliards d’euros) sur cette période. Entre janvier et septembre, Huawei a vendu plus de 185 millions de smartphones, un chiffre en hausse de 26% sur un an .

 

À titre de comparaison, en 2018, le Chinois avait vendu 200 millions de terminaux. Au total, le constructeur de Schenzen déclare un profit en augmentation de prés de 9%. Le groupe n’a pas fourni le détail de ses résultats trimestre par trimestre.

 

Ces chiffres sonnent comme un revers pour les Américains. Soupçonné d’espionnage industriel, Huawei a été blacklisté par la Maison-Blanche depuis le 15 mai. Ce qui lui interdit toute collaboration avec des entreprises américaines, alors que le constructeur chinois en est dépendant, notamment de Google et d’Android.

 

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm