Ouganda: le gouvernement met en garde un jeune rappeur de 7 ans

Ouganda: le gouvernement met en garde un jeune rappeur de 7 ans

Ouganda: le gouvernement met en garde un jeune rappeur de 7 ans

Le plus jeune rappeur de l’Ouganda, Fresh Kid, risque une peine de prison s’il n’arrête pas la musique pour se concentrer sur ses études.

La ministre ougandaise de la Jeunesse et de l’Enfance, Florence Nakiwala Kiyingi, a décidé d’interdire la musique au chanteur en raison de son âge.Publicité

Dans une interview accordée à la chaîne NBS TV, Florence Nakiwala Kiyingi a déclaré que Fresh Kid, de son vrai nom Patrick Ssenyonjo, ne pouvait pas continuer à faire de la musique parce que la loi du pays interdit aux enfants de moins de 18 ans de travailler.

La ministre affirme que le rappeur a manqué l’école parce qu’il a été occupé à travailler (comme musicien) pendant que les enfants de son âge sont en cours.

A lire aussi:  Traité de sorcier et abandonné, Hope représente aujourd’hui son école dans une course de 100 mètres

Selon Mme Nakiwala Kiyingi, la police prendra des mesures contre le rappeur et son management s’il insistait à poursuivre sa carrière musicale au lieu d’aller à l’école.Ouganda : le gouvernement met en garde un jeune rappeur de 7 ans (photos)

Toutefois, la décision du ministre n’est pas la bienvenue pour le manager de Fresh Kid, Francis Kamoga, qui, dans une interview accordée à la BBC, a déclaré que le chanteur se produit en spectacle uniquement le week-end et qu’il n’avait eu que deux concerts depuis le début de l’année.

M. Kamoga a assuré le public que le rappeur va à l’école contrairement à la croyance de beaucoup, y compris la ministre.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm