«Mon père est un monstre», dixit La fille de R Kelly

«Mon père est un monstre», dixit La fille de R Kelly

«Mon père est un monstre», dixit La fille de R Kelly

Depuis la parution du documentaire Lifetime intitulé “Surviving R Kelly” diffusé début janvier aux États-Unis, beaucoup ont exprimé leur opinion contre la légende du RnB, R Kelly, accusé d’avoir abusé sexuellement de plusieurs filles mineures.

Beaucoup de ses victimes qui sont maintenant des adultes, sont apparues dans le documentaire pour partager leurs souffrances dans leur relation avec le chanteur.

Andrea Kelly, la femme du chanteur, fait partie de celles-là. Sa fille Joanne «Buku Abi» Kelly a finalement rompu le silence concernant les accusations. Selon elle, ils ont également eu leur part d’abus étant ses enfants.

Joanne Kelly a sur son compte Instagram dénoncé les actes de son père, se disant solidaire de toutes ses victimes. “Pour les personnes qui estiment que je devrais parler / dire quelque chose contre tout ce qui se passe en ce moment, je veux juste que vous compreniez que le mot ‘dévastée’ est un euphémisme pour tout ce que je ressens actuellement. Je m’excuse si mon silence sur tout ce qui se passe laisse suggérer qu’il s’agit d’insouciance. C’est bien ma dernière intention. Je prie pour toutes les familles et les femmes touchées par les actes de mon père. Croyez-moi, j’ai été profondément affectée par tout ça”, a-t-elle écrit.

Joann Kelly poursuit son long message en expliquant qu’elle n’est plus en contact avec son père depuis plusieurs années. “Ni ma sœur, ni mon frère, ni ma mère”, assure-t-elle. “Ma mère, ma fratrie et moi ne tolérerions jamais, ne soutiendrions ou ne ferions partie de rien de ce qu’il aurait fait de négatif et qu’il continue de faire dans sa vie. En parcourant tout ce que j’ai vécu dans ma vie, je ne voudrais pas que quiconque ressente la douleur que j’ai ressentie”, a-t-elle poursuivi. Et de dénoncer son père comme le “monstre” qu’il est. “Je sais bien qui il est et ce qu’il est. J’ai grandi dans cette maison. J’ai fait le choix de ne pas parler de lui et de ce qu’il fait pour ma tranquillité d’esprit. Mon état émotionnel et pour MA guérison. Je dois faire les choses et aller de l’avant de la manière qui me convient le mieux. Je prie pour que quiconque lise ceci comprenne que je ne mets que de la bonne intention derrière chaque mot”, a-t-elle ajouté. Elle conclut sa note en remerciant toutes les personnes, connues ou anonymes, qui ont soutenu sa famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm