Elle piège sur Facebook son grand-père qui l’a vi0lée

Elle piège sur Facebook son grand-père qui l’a vi0lée

Elle piège sur Facebook son grand-père qui l’a vi0lée

Jade Edwards, maman de 23 ans, a été abusée sexuellement dans son enfance par son grand-père qui vit à Liverpool, en Grande-Bretagne.

De l’âge de 13 ans à ses 16 ans, la jeune femme a subi les assauts de son papy. Elle a été victime une première fois d’attouchements de la part de son grand-père alors qu’ils regardaient la télé.

Puis, neuf mois plus tard, Joseph Edwards l’a emmené en voiture aux abords de la plage de Southport après l’école pour manger des pizzas.
Mais c’était en fait pour se livrer à des attouchements sur sa petite-fille : « Grand-père a enfoncé sa langue dans ma bouche et j’ai eu l’impression que j’allais être malade ».

Puis les mois et les années suivantes, les agressions sexuelles ont dérapé en viols. Ce n’est qu’à l’âge de 16 ans que Jade trouvera le courage de lui dire non. Elle l’a menacée de tout dévoiler si il continuait.

A lire aussi:  Traité de sorcier et abandonné, Hope représente aujourd’hui son école dans une course de 100 mètres

Un an plus tard, elle a décidé de le dénoncer. Mais elle s’est dit qu’il fallait une preuve. Elle l’a alors piégée. Alors qu’elle discutait avec lui sur Facebook, elle lui a demandé pourquoi il lui a fait ça. Il lui a répondu :
« Je suis désolé, je ne peux pas m’en empêcher, je t’aime tellement, désolé que cela soit le cas mais tu es juste tellement belle ! »

Elle a montré cette preuve à ses parents qui ne l’ont pas crue. Elle a alors décidé d’abandonner. Ce n’est qu’en 2016, alors âgée de 21 ans, qu’elle a trouvé le courage de pousser la porte d’un commissariat et de dénoncer son grand-père.

Joseph Edwards a été condamné en octobre 2018 à 15 mois de prison. « Je n’ai pas trouvé cela suffisant mais j’étais soulagée qu’il soit derrière les barreaux » a expliqué Jade. Depuis, sa famille ne lui adresse plus la parole.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm