Plongée dans le coma, Ebony , une étudiante de 18 ans, se réveille avec un bébé… ignorant qu’elle était enceinte

Plongée dans le coma, Ebony , une étudiante de 18 ans, se réveille avec un bébé… ignorant qu’elle était enceinte

Plongée dans le coma, Ebony , une étudiante de 18 ans, se réveille avec un bébé… ignorant qu’elle était enceinte

Au Royaume-Uni, en décembre 2018, une jeune fille a donné naissance à un bébé alors qu’elle était dans le coma suite à un grave problème de tension artérielle. La jeune femme igorait complètement qu’elle était enceinte, un état qui était invisible à l’oeil nu.

C’est une histoire qui aurait pu être tragique et qui finit bien. Une jeune femme a sombré dans le coma après un brusque problème de santé. Elle s’est réveillée avec un bébé dans les bras, celui dont elle avait accouché pendant sa période d’inconscience. Détail troublant: elle n’avait aucune idée de sa grossesse.

Les faits, rapportés ce dimanche 17 par la presse britannique, se déroulent en décembre. Ebony Stevenson, une étudiante de 18 ans habitant dans la région de Manchester, va se coucher le 2 décembre au soir avec un mal de tête lancinant. Ce que la malheureuse ne sait pas, c’est qu’elle ne souffre pas d’une simple migraine mais d’un problème autrement plus grave. Prise de convuslions, son état s’aggrave et elle est emmenée à l’hôpital où les médecins la plongent dans un coma artificiel. Elle se réveillera quatre jours plus tard, le 6 décembre.

Les médecins vont découvrir l’étrange vérité autour du cas d’Ebony Stevenson: la jeune femme souffre d’un début d’éclampsie, une atteinte grave provoquée par une hausse de la tension artérielle pouvant entraîner des crises convulsives mortelles. Or, ce problème grave n’intervient que chez les femmes enceintes de plus de 20 semaines ce qui était le cas de la jeune femm, bien que cela soit totalement invisible au premier abord. L’accouchement est déclenché. La mère et le bébé sont sauvés.

Sauf que la femme ne faisait l’objet d’aucun suivi de grossesse et que rien ne semblait indiquer qu’elle portait un enfant. Ebony Stevenson n’avait aucun « baby bump », n’a jamais souffert de nausées et surtout… n’a jamais eu d’interruption de ses cycles menstruels.

La jeune femme a décrit comme « surréaliste » son expérience, celle de se réveiller d’un coma mère d’un bébé qu’elle pouvait tenir dans ses rbas. Mais comment expliquer ce cas? Des examens permettront de donner la réponse: Ebony Stevenson présente une spécificité anatomique rare (une femme sur 3.000 environ), elle possède deux utérus. Conséquence: alors qu’elle portait son enfant dans un utérus, le deuxième continuait à fonctionner comme une femme qui n’est pas enceinte, donnant l’apparence d’un fonctionnement normal de son organisme. La jeune femme n’avait aucune connaissance de sa particularité physique. Elle compte reprendre le cours de ses études ce mois de février.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm