Prince Harry et Meghan Markle barricadés au Canada dans une maison à 12,5 millions d’euros

Prince Harry et Meghan Markle  barricadés au Canada dans une maison à 12,5 millions d’euros

Prince Harry et Meghan Markle barricadés au Canada dans une maison à 12,5 millions d’euros

Tous les moyens sont bons pour assurer leur protection 24 heures sur 24. Déjà escortés par des officiers de Scotland Yard, le prince Harry et Meghan Markle ont placé des caméras et des bâches autour de leur grande maison sur l’île de Vancouver.

La magnifique demeure au bord de l’eau se transforme progressivement en bunker ! Comme l’a rapporté le site américain TMZ le 6 février 2020, le prince Harry et Meghan Markle continuent de renforcer la sécurité autour de leur luxueuse villa de North Saanich, sur l’île de Vancouver. Si cette maison estimée à 12,5 millions d’euros ne devait être que celle de leurs vacances de fin d’année avec Archie (9 mois), il semble finalement que les Sussex ne sont pas près de quitter cette adresse. Nul ne sait en revanche s’ils paient un loyer au mystérieux propriétaire.

Meghan Markle-Prince Harry-maison canada

 

Meghan Markle-Prince Harry-maison canada

Une première bâche tendue entre les arbres pour bloquer la vue sur la demeure, une seconde recouvrant le grand portail de l’entrée, des grillages et caméras ajoutés aux abords de la propriété, des panneaux rouges interdisant les intrusions… Pour le duc et la duchesse, tous les moyens sont bons pour décourager les paparazzi et tout curieux qui passerait par là, aussi isolée la villa Mille Fleurs soit-elle. Des mesures drastiques qui s’ajoutent aux nombreux officiers de Scotland Yard qui ont fait le voyage jusqu’au Canada pour assurer la sécurité de la famille 24 heures sur 24. Malgré cet investissement, les Sussex ont été obligés de mettre en garde les photographes par l’intermédiaire de leurs avocats le 21 janvier dernier, après que l’ex-actrice américaine a été prise en photo lors d’une balade en forêt avec son fils.

Meghan Markle-Prince Harry-maison canada

 

Meghan Markle-Prince Harry-maison canada

 

Les billets d’avion et logements d’officiers surentraînés, les voitures XL, les tarifs de nuit… La question du financement de ce dispositif de sécurité est au coeur d’un véritable débat au Royaume-Uni, et même outre-Atlantique : Anglais et Canadiens se demandent en effet qui va payer cette garde rapprochée puisque le prince Harry et Meghan Markle ne sont plus des membres actifs de la famille royale. Des experts récemment cités par le Sun estiment qu’il faut compter entre 3 et 6 millions de livres par an pour couvrir de tels frais de sécurité.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm