Étiquette : onu

Burkina Faso : Attaque meurtrière contre une mosquée, l’ONU réagit

Burkina Faso : Attaque meurtrière contre une mosquée, l’ONU réagit

Buzz, Featured, Insolite, International, News, TROP C'EST TROP
Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fermement condamné l’attaque de vendredi contre une mosquée dans le nord du Burkina Faso.   António Guterres a exprimé ses condoléances aux familles des défunts et à la nation, et a promis que l’ONU continuera à soutenir les efforts visant à apporter la paix et le développement durable à son peuple.   L’attaque, perpétrée alors que les fidèles priaient dans la mosquée de Salmossi, près de la frontière avec le Mali, est la dernière d’une série qui menace de déstabiliser le pays dirigé par le président Roch Marc Kaboré. Au moins quinze personnes ont été tuées lorsque des hommes armés ont ouvert le feu.   « La vie de centaines de milliers de civils dans le nord du pays est perturbée par le nombre cro
Saly : Le constat accablant de l’Onu sur la prostitution

Saly : Le constat accablant de l’Onu sur la prostitution

Buzz, Featured, Insolite, International, News, People, TROP C'EST TROP
Le Sénégal, et plus particulièrement Saly, cette station balnéaire située sur la «Petite Côte», a joué  un rôle spécifique dans la structuration des réseaux de traite qui alimentent le marché européen de la prostitution. Selon un rapport de l’ONUDC, repris par SourceA, les filles prostituées  sont Sénégalaises ou étrangères ; 17 nationalités ont été répertoriées ; les plus nombreuses sont Burkinabé, Camerounaises, Gambiennes, Ghanéennes, Ivoiriennes, Maliennes, Nigérianes, Sierra Léonaises, parfois thaïlandaises ou chinoises. Toutes ont transité par d’autres lieux d’exploitation sexuelle, principalement des pôles touristiques situés en Gambie ou en Guinée-Bissau, la ville de Ziguinchor en Casamance, région encore fragilisée par un conflit armé de plus de trente ans, mais
Assemblée générale de l’ONU : « Le charbon n’a plus sa place en Afrique, l’avenir est aux énergies renouvelables », affirme Akinwumi Adesina

Assemblée générale de l’ONU : « Le charbon n’a plus sa place en Afrique, l’avenir est aux énergies renouvelables », affirme Akinwumi Adesina

Buzz, Featured, International, News, TROP C'EST TROP
Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, a présenté, mardi à New-York, les efforts engagés pour fermer les centrales à charbon sur le continent et construire la « plus grande zone d’énergie solaire de la planète » dans la partie aride du Sahel. « Le charbon n’a plus sa place en Afrique, il appartient au passé. L’avenir est aux énergies renouvelables. En ce qui nous concerne, à la Banque africaine de développement, nous sommes en train de nous débarrasser du charbon », a déclaré le président de la Banque aux quelque 200 délégués du Sommet Action Climat, lors de la 74ème Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies. Akinwumi Adesina a annoncé le déploiement, en 2020, d’un plan de 500 millions de dollars américains mis en œuvre par la Banque pour
palm
palm
palm
palm