fbpx La version de Mamadou Diop sur la scandale Dieyna - Afriseries & Ciné - Promouvoir les séries et le cinéma africains.

La version de Mamadou Diop sur la scandale Dieyna

La version de Mamadou Diop sur la scandale Dieyna

Au soir du 27 février 2020, des messages vocaux ainsi que des images obscènes montés ont été envoyées à la famille de Monsieur Diop en l’occurrence sa fille chanteuse Abiba et son manager. Il s’en est suivi des menaces et révélations concernant un chantage moyennant des versements d’argent. Tout ceci, de sources sures, est une cabale orchestrée de toute pièce par l’ex-directrice générale de l’ISEG déchue de ses fonctions pour fautes de détournement et de mauvaise gestion.

Cette cabale s’est par la suite accentuée après une violation de domicile de Mr Diop par sa deuxième épouse qui a abandonné son domicile conjugal pour se réfugier dans une chambre sous prétexte que la maison familiale de Mr Diop lui appartient.

Il s’en est suivi des acharnements féroces sur la personne de Abibatou Diop alias Abiba. Profitant des accusations de Dieynaba Baldé contre Mr Diop pour une supposée grossesse Aissatou Seyfodou ne cesse de monter des plans machiavéliques et de tenir de facto l’image de son ex-mari à travers des articles de presse de tout bord commandités par ses proches.

Dans le souci de rétablir les faits tels qu’ils se sont déroulés, nous tenons d’emblée à dire que l’origine des altercations avec son ex-mari est liée à des problèmes d’infidélité, d’adultère et de détournement de fonds inestimable. Ces même fonds étaient utilisés pour promouvoir l’artiste Wally Seck et de créer une atmosphère concurrentielle entre Wally Seck et Abiba (financement des déplacements et séjours pour les concerts internationaux de Wally Seck, attributions frauduleuses de marchés événementiels à l’ISEG, etc.)

D’après des sources sures, nous pouvons affirmer sans ambages que cette dame animée d’une volonté insatiable de nuire la famille de son ex-mari utilise ses supposées mineures pour combattre ce dernier et ses proches et en même temps décrédibiliser de l’ISEG au niveau de l’Etat et des banques.

Nous portons donc à la connaissance de l’opinion publique que toutes les preuves liées à ces assertions sont entre les mains de nos sources et que dans les prochaines heures, l’opinion nationale et internationale saura clairement que le président directeur général de l’ISEG a été victime d’un complot, d’une machination manifeste manigancée par sa deuxième épouse.

Dans l’article paru dans le site Seneweb du 5 mars, il y a eu des contradictions notoires : le père de la fille s’offusque du fait que l’auteur de la  grossesse n’a pas reconnu les faits. Et en opposition le frère de cette même supposée victime affirme dans le papier que l’auteur a violé Dieynaba Baldé à plusieurs reprises avec arme en main.

Ce qui démontre une fois de plus que cet article a été commandité par des auteurs cachés dans l’ombre et qu’aucun recoupement sérieux n’a été fait pour éclairer l’opinion publique sur de telles accusations calomnieuses et mensongères.

Ces diffusions de données personnelles créées de toute pièce dans l’intention de briser tout le travail et la notoriété du sieur Mamadou Diop seront mises à nu. La vérité ne tardera pas à éclater au grand jour.

Mamadou DIOP pdg iseg

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm