Victoria Beckham: Ces deux mauvaises nouvelles qui frappent son business

Victoria Beckham: Ces deux mauvaises nouvelles qui frappent son business

Jusqu’ici, rien n’avait résisté à Victoria Beckham. Membre adulé des Spice Girls, elle règne en épouse et mère modèle sur la tribu Beckham, et ses talents de styliste ne sont plus à prouver. Néanmoins, il y a quelques ombres au tableau…

 

La plus Posh des Spice Girls s’était reconvertie avec le succès que l’on sait dans la mode. Victoria Beckham est, que l’on ne s’y trompe pas, une redoutable femme d’affaires, qui a toujours su se servir de sa notoriété, de celle de son mari, de celle de son couple et de celle de sa famille pour arriver à ses fins.

Styliste reconnue depuis le lancement de sa marque de prêt-à-porter en 2004, Victoria Beckham vient pourtant d’essuyer coup sur coup, deux revers qui devraient profondément lui déplaire.

Flops en chaîne

Pour mettre en valeur ses créations et attirer des clientes, l’épouse de David Beckham avait eu la bonne idée, il y a sept ans déjà, d’ouvrir une chaîne YouTube. Si la créatrice de 45 ans compte près de 27 millions de followers sur Instagram, et presque 13 millions sur Twitter, sa chaîne Youtube ne peut revendiquer que 109 000 abonnés.

Ainsi les coulisses de son dernier défilé, publiées il y a trois semaines, dépassent à peine les 98 000 vues, et son tutoriel beauté n’en a généré que 72 000.

Seule la présentation de son défilé Automne-Hiver 2019 suivi de l’ after-party, il y a 6 mois, a connu un relatif succès avec plus d’un demi million de spectateurs.

 

D’après les informations détenues par le Daily Mail, les vidéos coûteraient beaucoup plus cher à produire que ce que la plateforme rapporte. Victoria Beckham ne gagnerait que 25 livres sterling par jour (28 euros environ) via le réseau.
Pas besoin d’être un requin de la finance pour comprendre que pour Victoria, les comptes ne sont pas bons : « La chaîne YouTube a été impossible à monétiser, et ça prenait beaucoup de temps, donc la décision a été prise de tout supprimer », a indiqué une source proche de la styliste. Et ce n’est pas tout : le Daily Mail croit également savoir que la marque Victoria Beckham traverse également une mauvaise passe financière.

C’est cette fois-ci l’une des boutiques qui serait sur la sellette. L’équipe du magasin étendard de la marque, installé dans le quartier Mayfair à Londres, s’attend à des résultats « catastrophiques  » et craint de nouveaux licenciements.

L’an dernier, Victoria Beckham avait en effet remercié 60 employés, soit un tiers de l’équipe, sous la pression de ses investisseurs… Malgré les petites blessures que ces revers ont infligé à l’ego de la mère de famille nombreuse, Victoria pourra continuer à dormir sur ses deux oreilles. Avec une fortune personnelle estimée à 450 millions de dollars, elle et les siens, sont, quoi qu’il arrive, à l’abri du besoin.

A Propos de l'auteur



palm
palm
palm
palm